TRAXENS, lauréat des Trophées Inpi 2018, révolutionne le tracking des conteneurs

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Acteurs

Conteneurs-TraxensGrâce à Traxens (Marseille), le transport maritime conteneurisé passe à l'ère numérique. Après plusieurs années de tests grandeur nature, l’entreprise, fondée en 2012, propose aux transporteurs des boîtiers électroniques à fixer sur les conteneurs afin de leur fournir des informations à forte valeur ajoutée : position du conteneur en mer et sur terre, intensité des chocs éventuellement subis, historique des ouvertures et fermetures de portes ou variations de température.

La solution a été déployée à l’ensemble de la flotte de la CMA-CGM. La société décline aujourd’hui son offre pour la SNCF en l’adaptant à des wagons de train. Elle développe également avec Daher une mallette connectée pour suivre en temps réel le transport de produits à très haute valeur ajoutée.

Sur le marché encore balbutiant de la logistique 4.0, Traxens a créé ses solutions technologiques de rupture en partenariat avec huit laboratoires publics, dont l’INRIA.

L’entreprise est propriétaire de brevets internationaux et mène une politique très active contre les contrefacteurs. La qualité des technologies développées amène Traxens à chercher à positionner certaines d’entre elles comme standards ou à les licencier sur d’autres secteurs. Une stratégie étroitement liée à la qualité de sa propriété industrielle et de ses actifs immatériels.

Pour Jérôme Joussen, Secrétaire général de Traxens, lauréat des Trophées Inpi 2018, catégorie Brevet, « ce trophée nous conforte dans les choix que nous avons opérés en matière de propriété industrielle. L’Inpi nous a accompagnés dès le début. Nous avons notamment suivi des formations proposées par l’Institut. Nous gérons notre portefeuille de brevets de façon à mettre sur le marché nos innovations au meilleur moment. Et nous n’oublions jamais qu’avant de penser propriété intellectuelle, il faut penser innovation. Garder à l’esprit qu’une invention ne va pas nécessairement révolutionner quoi que ce soit : il faut toujours se focaliser sur ce qui peut vraiment apporter une réponse à une problématique. J’insisterais sur deux points : la nécessité de défendre ses innovations, et penser la propriété intellectuelle comme un moyen d’avoir un impact sur son marché afin de mieux piloter sa mutation technologique ». <

Traxens en chiffres
 103 SALARIÉS – 2 200 K€ DE CA, dont 22 % à l’export - 8 BREVETS - 7 MARQUES

Article associé :
Cinq start-up innovantes misent sur le marché de l’anti-contrefaçon et de la traçabilité des droits (16 juillet 2012)