Pourquoi la grande distribution mise sur la blockchain ?

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Editorial

Scott-Clarkepar Scott Clarke, Chief Digital Officer and Global Consulting Leader for Retail, Consumer Goods, Travel and Hospitality, Cognizant

Les consommateurs demandent plus de transparence de la part des acteurs de la grande distribution notamment sur la provenance des aliments et si ces derniers sont bio ou réellement issus  du marché équitable ou local.  L’utilité de la blockchain se démarque en particulier par la suppression des marchandises contrefaites ou contaminées.

La chaîne d'approvisionnement est souvent vaste et complexe. Elle compte de nombreux acteurs. Et les enregistrements faits manuellement sont potentiellement source d’erreurs. Les « estampillages » de la blockchain peuvent fournir une preuve de qualité et d'authenticité : le registre numérique sécurisé et chiffré offre un niveau de transparence que la plupart des systèmes d'enregistrement ne peuvent pas prendre en charge. Et cela peut augmenter la confiance des acheteurs dans leurs supermarchés.
La blockchain peut aider les acteurs de la grande distribution à renforcer la traçabilité et la sécurité de la chaîne d’approvisionnement.

La blockchain peut également aider les acteurs de la chaîne alimentaire à suivre la provenance des marchandises. Par exemple, une cargaison de haricots mange-tout provenant d'une ferme kenyane à destination de la France peut devoir s’arrêter à Dubaï et passer du temps sur le tarmac pendant la transition entre les vols. La cargaison atteindra ensuite Charles de Gaulle à une température de 10 °C, avant de passer quatre heures dans un refroidisseur pour la ramener à 4 °C, ce qui lui permettra de passer le contrôle qualité du supermarché. La chaîne de blocs, combinée à l'Internet des objets (IoT), a la capacité de suivre la température tout au long de la chaîne du froid, chaque enregistrement étant lié les uns aux autres dans l'ordre chronologique, grâce à des horodatages.
 
La blockchain est déjà utilisée par les marques bio et de luxe, et notamment pour prouver leur crédibilité en matière de développement durable et de conformité dans les domaines sociaux, éthiques et environnementaux. En démontrant l'authenticité de leurs produits grâce aux estampillages de la  blockchain, ils peuvent prouver leur « honnêteté » aux consommateurs et augmenter réellement leur part de marché et leur compétitivité.
 
L’intérêt de la blockchain ultra sécurisée permet de renforcer la confiance des utilisateurs, créant ainsi un processus sans friction en amont et en aval. Cela accélère non seulement le processus, mais réduit aussi les coûts tout en diminuant considérablement les interactions frauduleuses. Pour les fournisseurs du secteur de l'alimentation, tels que les agriculteurs, cela peut vouloir dire commercer directement avec les marques, ce qui contribuera à réduire les difficultés des fournisseurs. Cette technologie supprime également les paiements superflus aux banques, ce qui rend le coût final pour les marques et les consommateurs plus acceptable dans une industrie traditionnellement à faible marge. <

Scott Clarke