Les Russes ont bu 10 millions de litres de whisky contrefaisant en 2013

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

En 2013, il s’est vendu en Russie 9,9 millions de litres de whisky de plus que le pays n’en a importés, selon les statistiques officielles. Ce qui témoigne de l’importance du marché très lucratif des alcools de contrefaçon.

En 2012, les ventes au détail avaient dépassé les importations officielles de whisky de « seulement »  7,8 millions de litres.

Mais en 2010, la première année où les données ont commencé à être compilées entre les volumes de whisky vendus au détail et importés, la différence s'élevait à 16,8 millions de litres de contrefaçon ou de contrebande.

Le marché du whisky de contrefaçon représenterait au moins 8 milliards de roubles (230 millions de dollars). Le prix des alcools en Russie est très variable selon la notoriété des marques mais avec des prix commençant à 100 roubles ( $ 2,90 ) la bouteille.

L’an dernier, le Service fédéral de régulation du marché de l'alcool a demandé, sans succès, d’obtenir le droit de bloquer les sites Web offrant de l'alcool de contrefaçon sans un avis du tribunal.

Selon les statistiques officielles, le whisky est la boisson la plus populaire auprès des contrefacteurs Russes, avec le rhum et la tequila. Le rapport n'a pas fourni de chiffres pour la vodka et le Cognac.

 

Le 20 février 2014 :

Russie : saisie d’une cargaison de Vodka et de Cognac à la frontière kazakhe 

Les autorités kazakhes ont annoncé, le 20 février 2014, avoir intercepté un camion essayant de passer de 19 tonnes de Vodka et de Cognac de contrefaçon en Russie. La valeur du chargement était estimée à 30 000 dollars. Le Kazakhstan partage une frontière de 7 500 km avec la Russie. Celle-ci, au milieu de la steppe d'Asie centrale, est particulièrement mal gardée. 

 

Le 23 décembre 2013 :

La police russe saisit 100 tonnes de fausse Vodka

La police russe a saisi 100 tonnes de Vodka de contrefaçon dans la région de Primorye dans l'Extrême-Orient de la Russie.
La saisie porte sur 5 conteneurs de train chargés de plusieurs variétés de Vodka, avec de fausses étiquettes.
Les enquêteurs estiment  la valeur de cet alcool illicite, à environ 5 millions de roubles (150 000 $) et pensent qu’il provient d’Ossétie du Nord dans la République du Nord Caucase.