Paludisme : l’ANSM propose une méthode simple, rapide et peu coûteuse pour détecter les médicaments falsifiés

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Sécurité des consommateurs

Pour lutter contre la qualité insuffisante des médicaments qui circulent dans les pays d’Afrique subsaharienne, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis au point et validé une méthode d'analyse simple, rapide et peu coûteuse de contrôle de la composition des comprimés utilisés dans le traitement du paludisme.

Le paludisme fait, chaque année, plus de 600 000 décès en Afrique. Face à l’augmentation des phénomènes de résistance au traitement conventionnel (chloroquine), l’OMS a recommandé d’utiliser des associations à base d’artésunate et d’amodiaquine pour le traitement des cas de paludisme simple. En 2009, cette association était le traitement le plus utilisé dans une vingtaine de pays d’Afrique, elle figure sur la liste des « médicaments essentiels » de l’OMS.

Toutefois, de récentes études* ont montré la présence d’une proportion importante de produits contrefaits ou sous-dosés en Afrique subsaharienne. Le contrôle de qualité devient alors un paramètre essentiel du succès du traitement.

La nouvelle méthode analytique (CLHP en phase inverse avec double détection UV) permet de doser simultanément les deux substances actives (l’artésunate et l’amodiaquine) contenues dans les comprimés et d’identifier les médicaments de qualité insuffisante, notamment sous-dosés.

Pour le moment, celle-ci a été mise à disposition de 7 laboratoires de contrôle implantés au Cameroun, à Madagascar, au Mali, au Maroc, au Niger, au Sénégal et en Tunisie. Ces  laboratoires membres du réseau franco-africain des laboratoires de contrôle de la qualité (LNCQ) ont participé à une étude collaborative sur cette méthode.

Une initiative qui rejoint celle des « Minilab » du Global Pharma Health Fund (GPHF).

Gaurvika ML Nayyar. et al. Poor-quality antimalarial drugs in southeast Asia and sub-Saharan Africa. The Lancet Infectious Diseases, Volume 12, Issue 6, Pages 488 - 496, June 2012. DOI 10.1016/S1473-3099(12)70064-6