Deux ressortissants pakistanais poursuivis pour 2 M$ de trafic illégal de produits pharmaceutiques

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Sécurité des consommateurs

Deux ressortissants pakistanais ont été inculpés par les justices Américaine et Britannique pour avoir vendu sur Internet des produits pharmaceutiques illégalement importés du Pakistan et du Royaume-Uni à l’attention de clients situés aux États-Unis.

Le montant total du trafic, depuis 2005, porterait sur 2 millions de dollars de produits pharmaceutiques, dont près de 780 000 $ auprès d’acheteurs américains.

Selon l'acte d'accusation, les trafiquants ont admis avoir payé des pots de vin à des fonctionnaires des douanes pakistanaises pour faciliter l'expédition des médicaments.

Les médicaments expédiés vers les États-Unis étaient du méthylphénidate (vendu comme Ritalin ); divers stéroïdes anabolisants, l'alprazolam (vendu comme Xanax ); diazépam (vendu comme Valium ); lorazépam (vendu comme Ativan ); clonazépam (vendu comme Klonapin) et d’autres substances.

Les accusés risquent, aux États-Unis,  jusqu'à 20 ans de prison pour l’importation et la distribution de substances contrôlées, et jusqu'à 20 ans pour blanchiment d'argent. Ils encourent aussi une peine maximale de cinq ans pour l’introduction de produits pharmaceutiques faussement étiquettés.

Avec l'assistance d'Interpol et des polices Allemande et Britannique, les suspects ont été suivis en Allemagne et à Londres, où ils ont été arrêtés, le 19 Octobre 2012, près de l'aéroport d'Heathrow. Ils ont été présentés à la Cour de Westminster qui a ordonné leur détention en attendant leur extradition vers les États-Unis.

Source FBI