Saisie de 1,6 tonne de thé prohibé potentiellement nocif

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Sécurité des consommateurs

Les 12, 13 et 28 mai 2014, les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED) ont découvert plus de 700 000 sachets de thé prohibé dans les entrepôts et boutiques de trois sociétés spécialisées dans le commerce de produits exotiques à Paris.

Au total, 1,6 tonne de marchandises potentiellement dangereuses pour la santé a été saisie par la douane et sera prochainement détruite.

Le thé en question était présenté comme une tisane aux vertus amincissantes constituée de feuilles et de gousses de séné, une plante médicinale inscrite à la Pharmacopée. Ce type de produits ne peut être vendu que sous contrôle pharmaceutique.

À cet effet, l'introduction de ces marchandises sur le territoire national aurait dû faire l'objet d'une autorisation de mise sur le marché ou d'un enregistrement auprès de l'ANSM (l'agence nationale de sécurité du médicament).

Le séné, utilisé pour ses propriétés laxatives, doit être consommé en quantité limitée et en cure très brève. Une consommation quotidienne de séné comporte de nombreuses contre-indications et effets indésirables sur la santé du consommateur : troubles intestinaux graves, perte de sels minéraux, troubles du rythme cardiaque…