Technologies

Ingenico déploie une stratégie internationale « Identité électronique »

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

logo-ingenico-healthcare-e-IDIngenico, le leader mondial des solutions de paiement électronique — avec plus de 17 millions de terminaux en activité dans plus de 125 pays — lance Ingenico Healthcare/e-ID, une activité dédiée aux solutions de sécurité pour les systèmes d’e-Santé et d’Identité électronique (e-ID).

Cette stratégie internationale s’appuiera sur le regroupement de ses filiales e-Santé, avec Ingenico Healthcare en Allemagne, et e-ID, avec XIRING récemment acquise en France, soit une centaine de personnes en Europe représentant une base installée d’environ 800.000 terminaux dédiés.

Pour Georges Liberman, vice-président exécutif en charge de la Division Healthcare/e-ID, « les gouvernements ont désormais un interlocuteur expert pour les accompagner dans la dématérialisation de leurs systèmes de santé et leurs programmes d’identité électronique. »

  • Dans la Santé, Ingenico Healthcare/e-ID s’appuie sur ses positions avancées en France et en Allemagne avec des solutions qui sécurisent les transactions de santé. Basées sur des lecteurs et terminaux dédiés aux cartes de santé à puce, ces solutions équipent les pharmaciens, les professionnels de santé libéraux (médecins, infirmières, spécialistes...) ainsi que les établissements de soins (hôpitaux, cliniques, centres de santé...).
  • Dans l’Identité électronique (e-ID), Ingenico Healthcare/e-ID déploie des solutions adaptées aux différents contextes d’utilisation, de l’accueil du citoyen au guichet d’une administration jusqu’au contrôle en mobilité des titres sécurisés (carte nationale d’identité à puce, passeport biométrique, permis de conduire à puce, etc.), de la sécurisation des postes de travail des agents publics à la sécurité des transactions réalisées à distance par le citoyen dans le cadre des e-services gouvernementaux. Ces solutions ont déjà été retenues par plusieurs administrations en Europe, notamment en France par la Gendarmerie Nationale et le ministère de l’Intérieur.

Cette nouvelle orientation stratégique compte accompagner l’émergence des nombreux programmes de dématérialisation en Europe et dans le monde, sur des bases similaires à ce qui a été accompli en Allemagne et en France.