Technologies

BrandBounty veut rentabiliser la chasse aux #contrefaçons

Écrit par Philippe Collier le . Rubrique: Technologies

BrandBounty, une nouvelle application smartphone américaine qui incite les consommateurs à s’impliquer dans la lutte contre la contrefaçon pour le compte des marques en échange d’avantages.

CR82-BrandBountyBrandBounty est une application mobile decrowdsourcing,  « qui transforme les consommateurs en groupes de défense des marques. » La nouvelle société, basée à  Los Angeles, a lancé son « app », le 10 septembre 2012,  à l’occasion du dernier TechCrunch Disrupt de San Francisco.

La start-up BrandBounty, soutenue par StartupMinds, se veut une réponse face à la prolifération des produits piratés ou contrefaisants. Son principe est simple : faire remonter économiquement l’information du terrain afin d’aider les entreprises à mieux lutter contre les abus de marque et la violation de leur propriété intellectuelle.

Dénoncer la contrefaçon avec son smartphone

Selon Jonathan Gonen, cofondateur de la société. « Notre application fait appel à l’intelligence collective des consommateurs pour favoriser la détection des produits frauduleux. »

Les marques sont invitées à sponsoriser l’application et à offrir des bons de réduction, organiser des concours, offrir des cadeaux et des programmes de fidélité pour inciter les clients à jouer le jeu. L’objectif étant de financer la chasse aux contrefacteurs avec des retombées marketing positives. La lutte anti-contrefaçon cesse d’être une dépense pour devenir un investissement.

Pour marquer des points ou gagner des prix, les clients doivent envoyer des photos géolocalisées et décrire les produits suspects (éléments douteux, couture inauthentique,  marquage différent, emballage, prix suspect ou couleur anormale…).

Les marques peuvent ensuite enquêter sur la question et engager tout recours juridique.

« Le problème ancien dans l’application du droit des marques est que celles-ci manquent d'yeux sur le terrain, » explique Jonathan Gonen. « Avec BrandBounty, nous avons maintenant une solution simple, amusante et efficace qui transforme les consommateurs en chiens de garde de la marque. »

Reste à savoir si les consommateurs veulent jouer ce rôle ?

Si la démarche peut séduire les « fashion victims », elle semble plus difficile à imposer en Europe, sauf peut-être dans le cadre d’une réaction citoyenne, non mercantile, contre les contrefaçons dangereuses pour la santé ou la sécurité.

Enfin, on peut craindre qu’en l’absence d’un marquage authentifiant spécifique et visible sur le produit, les « informateurs » manquent d’éléments pour distinguer le vrai du faux. Ce qui est déjà le cas des douaniers !

Philippe Collier

* BrandBounty est actuellement uniquement disponible en version Apple iOS (iPhone), d’autres versions, dont Android, sont prévues dès cet automne.

www.BrandBounty.com