Technologies

La Secure Content Storage Association (SCSA) sélectionne CRI pour créer (enfin) un vrai système de gestion des droits numériques (DRM)

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

Cryptography Research Inc. (CRI) apportera son expertise pour la sécurisation du contenu, afin de permettre aux utilisateurs d’accéder facilement, rapidement et de façon sécurisée à leurs données stockées localement ou sur le cloud, et ce, depuis n’importe quel appareil.

CRI, une division de Rambus, a annoncé, le 6 septembre 2012, avoir a été sélectionnée par le consortium SCSA (Secure Content Storage Association) pour prendre la tête de ses actions liées à la sécurité des contenus. Le consortium SCSA, annoncé le 28 février 2012, regroupe SanDisk, Twentieth Century Fox, Warner Bros et WD, une division de Western Digital ; des sociétés de l’industrie du divertissement et du stockage qui souhaitent mettre à la disposition des consommateurs un nouveau système de partage et de gestion multiplateforme de bibliothèque numérique. Le projet Phenix (titre de travail), initié par le SCSA, vise à permettre aux consommateurs d’organiser, de stocker et de déplacer facilement et rapidement leurs films et séries numériques sur n’importe quel terminal dès lors qu’ils utilisent des fichiers légaux.

 

Le consortium SCSA entend principalement développer des solutions permettant aux consommateurs d’acheter, de transférer et de visionner du contenu de grande qualité facilement et en toute sécurité, sur n’importe quel terminal.

Cette offre comporte également un volet de services en ligne, avec notamment la gestion des droits numériques, par le biais d’un système DRM intelligent. En l’occurrence l’écosystème de sauvegarde UltraViolet (UV) développé par l’industrie du divertissement.

Grâce au projet Phenix, le consortium devrait permettre aux utilisateurs de stocker de façon sécurisée une copie de leurs films HD sur leurs disques durs et sur des mémoires flash. Ces films pourront ensuite être visionnés sur tous les terminaux compatibles avec le standard SCSA, comme les smartphones, les tablettes, les TV, les décodeurs, les ordinateurs, les consoles de jeux, les lecteurs USB et les cartes uSD.

« La facilité d’utilisation pour le consommateur et la protection affichée du contenu sont les mots d’ordre des solutions développées par le consortium SCSA, » indique Darcy Antonellis, Président des Opérations Techniques au sein de la Warner Bros. « Les données ont longtemps été stockées sur des éléments passifs, qui n’ont pas bénéficié des capacités de traitement informatique des disques durs et des produits flash actuels, » constate Paul Kocher, Président et Directeur Scientifique de Cryptography Research. « Le SCSA s’est engagé dans une voie innovante et veut créer la première solution de contenu numérique permettant d’utiliser pleinement les capacités informatiques et l’évolution rapide de nos technologies de stockage actuelles. »