Technologies

La CISAC et BMAT signent un accord pour standardiser l’identification de la musique numérique

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

La CISAC, la Confédération internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs, a signé, le 3 juin 2014, un accord avec la société espagnole BMAT, spécialisée dans les technologies d’identification de musique, afin de faciliter l’identification mondiale de la musique numérique. Aujourd’hui, ce sont près de 34 millions d’œuvres musicales qui sont répertoriées dans le système ISWC.

Aux termes de cet accord, BMAT utilisera la norme ISWC (ISO 15707:2001), créée par la CISAC. L’ISWC (Code International Normalisé des Œuvres Musicales) est un numéro de référence ISO unique, permanent et reconnu internationalement pour l’identification des œuvres musicales. Intégré dans les bases de données d’administration d’œuvres musicales, l’ISWC est la « langue véhiculaire » qui facilitera la mise en relation automatique des bases de données du marché de la musique.

D’autres méthodes d’identification des œuvres musicales telles que celles basées sur titre de l’œuvre, peuvent parfois prêter à confusion, en particulier lorsque plusieurs œuvres musicales partagent le même titre ou des titres similaires surtout lorsque l’œuvre est distribuée internationalement dans des pays de langues différentes.
L’ISWC permet une large gamme d’applications informatiques, notamment celles portant sur le suivi et l’échange d’informations sur les œuvres musicales (par exemple, enregistrement, identification, répartition des droits, etc.).
 
BMAT intégrera l’ISWC dans Vericast, son service d’identification mondial de musique qui surveille des millions de chansons sur 3 000 radios et télévisions dans plus de 50 pays. Vericast est actuellement utilisé par plus de 45 sociétés de gestion collective et est relié aux systèmes d’alimentation en musique numérique des majors et de milliers de labels via le principe des principaux agrégateurs numériques.

Cette solution assure une reconnaissance en temps réel et une notification vérifiable sur la base d’une empreinte audio qui résiste aux altérations de signal telles qu’une communication hors champ, un mastering ou la dégradation des canaux due à des bruits. Grâce à un suivi constant et précis, Vericast garantit des rapports d’émission précis, ce qui en fait un outil idéal de répartition transparente et efficace des droits.

« L’adoption de la norme ISWC par BMAT est une pierre angulaire dans la création d’un marché transparent pour les acteurs du secteur de la musique, » a déclaré José Macarro, Directeur des Systèmes d’Information de la CISAC, le principal réseau mondial de sociétés d’auteurs. « Actuellement, près de 34 millions d’œuvres musicales sont enregistrées dans le système ISWC. L’accord CISAC-BMAT permettra aux sociétés d’auteurs de développer leur activité en améliorant les processus d’identification et de répartition. »
« Chez BMAT, nous sommes très fiers d’être la première société de technologie partenaire de la CISAC, » constate Pedro CANO, directeur Technique de BMAT.