Technologies

Arjo Solutions ouvre Signoptic® au mobile du consommateur

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

logo-ArjoSolutionsL’évolution des performances des smartphones permet aujourd’hui de scanner directement l’état de surface de la matière d’un emballage ou d’un produit pour l’authentifier unitairement, sans l’ajout d’aucun marqueur.

Rappelons que la technologie Signoptic®, mise au point et brevetée en 2006, est déjà en service sur de nombreuses chaînes de production de grandes marques (médicaments, cosmétiques…) pour lutter contre la contrefaçon et les marchés parallèles. 

Une caméra HD scanne la surface d’une partie ou de la totalité du produit dont la texture constitue une sorte de « biométrie de la matière ». Celle-ci est constituée, par exemple, par le relief des fibres du carton de l’emballage ou  les imperfections du plastique à la surface d’un flacon ou encore les marbrures d’un cuir en maroquinerie. 

L’image est ensuite traitée par un algorithme spécifique pour produire la signature numérique unique du produit, en quelque sorte « son empreinte de digitale ».

Arjo-Solutions-SAFE-Smartphone

L’application SAFE téléchargée sur le mobile du consommateur procède en plusieurs étapes :  1/ l’application localise automatiquement la zone à contrôler ; 2/ Safe scanne en 3D la zone d’authentification ; 3/ son algorithme interne génère la signature unitaire du produit ; 4/ celle-ci est envoyée à la base de données du fabricant qui, en retour envoi quasi instantanément la réponse sous la forme d’un signal vert ou rouge (le produit est vrai ou faux).

>SAFE : un moyen très économique

Au moment du contrôle, il suffit de comparer la signature issue de la relecture de la zone analysée — non visible à l’œil nu — aux signatures enregistrées dans la base de données du fabricant pour attester de l’authenticité du produit. Précisons que le contrôle peut se faire en ligne ou éventuellement offline. Dans ce dernier cas, la signature doit être imprimée sur le produit sous la forme d’un code numérique sécurisé. La signature imprimée est alors comparée avec la signature générée par le scanne du produit. Ce qui ne nécessite pas de connexion à une base de données. Si le code imprimé a été copié, le faux est immédiatement détecté.

Aujourd’hui, la nouveauté de la solution SAFE (Signoptic® Authentication For Everyone), présentée pour la première fois à l’occasion du Salon All4Pack — 14-17 novembre - Paris Nord Villepinte - Hall7 stand M55 — est que ce contrôle s’effectue directement avec le smartphone du consommateur (1), alors qu’auparavant il fallait un lecteur spécifique.

Selon Arjo Solutions, « SAFE est le moyen le plus économique de concevoir des packagings intelligents : inutile d’ajouter des puces RFID ou NFC ou d’imprimer un code ou un motif spécifique pour authentifier le produit. Il est lui-même porteur de sa propre sécurité. »

« De même, souligne Herlé CARN, directeur commercial Brand Protection, SAFE permet de résister à la malveillance des contrefacteurs ou des trafics illicites, car ceux-ci commencent par détruire ou effacer tous les signes d’identification afin de brouiller les pistes. Or avec SAFE nous pouvons authentifier des produits dont toutes les marques distinctives apparentes ont été effacées. »

Signalons enfin que l’application SAFE intègre une plateforme marketing permettant aux marques de proposer de nouveaux services à leurs clients : informations sur les produits, opérations promotionnelles, traçabilité, géolocalisation… C’est donc aussi un moyen de faire remonter des informations du terrain pour en tirer de précieux enseignements commerciaux.<

Philippe Collier


(1) La solution SAFE est compatible avec les smartphones Samsung (à partir du S5) et iPhone (à partir du 6). La version Android est disponible dès le lancement officiel au salon All4Pack, la version iOS sera disponible au premier trimestre 2017.