Fraude alimentaire : 150 000 litres de fausse huile d’olive saisis en Italie et en Allemagne

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Contrefaçon

Les carabiniers italiens et le tribunal de Darmstadt en Allemagne, aidés par la Coalition de coordination contre la criminalité de la propriété intellectuelle d’Europol (IPC3),  ont procédé à l’arrestation de 20 personnes et à la saisie de 150 000 litres de fausse huile d’olive. Les criminels — qui gagnaient chaque année jusqu'à 8 millions d'euros de profits — modifiaient la couleur des huiles de qualité médiocre pour les vendre sur les marchés italien et allemand comme une huile d'olive extra-vierge.

L'enquête a débuté par l'identification d'une organisation criminelle soupçonnée de manipuler de grandes quantités d'huile de tournesol en Italie. Le gang modifiait cette huile de mauvaise qualité pour la faire ressembler à une huile d’olive extra-vierge en ajoutant de la chlorophylle, du bêta-carotène et de l’huile de soja. Ces activités étaient menées dans des conditions insalubres. Cette huile contrefaite était notamment vendue à des restaurateurs allemands. Dans certains cas, la fausse huile d'olive avait complètement remplacé la véritable.

En Italie et en Allemagne, 20 perquisitions à domicile ont été effectuées. Au total, 150 000 litres de fausse huile d'olive ont été saisis à différents endroits, dont cinq camions transportant chacun 23 000 litres d'huile de contrefaçon. Europol estime que les suspects ont gagné environ 8 millions d'euros chaque année, sachant qu'ils ont acquis un million de litres d'huile de tournesol chaque année pour environ un million d'euros et qu'ils ont vendu le produit contrefait entre 5 et 10 euros le litre.

Cette opération, soutenue par Europol et Eurojust, a été réalisée dans le cadre de l'opération internationale OPSON, qui visait à lutter contre les produits alimentaires et les boissons de qualité inférieure, contrefaits et non conformes, sur le marché en Europe et dans les pays voisins. <