Quelle réalité politique se cache derrière les mirages et les discours de la Start-up Nation ?

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Publications

Couv-start-up-nation-overdose-bullshit« Start-up Nation, overdose bullshit » par Arthur de Grave

À lire d’urgence ce pamphlet salutaire ! Arthur de Grave y développe une critique drôle et vive du gouvernement actuel, qui veut faire de tous les Français des entrepreneurs. Une entreprise jeune, dynamique, ambitieuse et dont les premiers de cordée irrigueront, par un ruissèlement naturel, toute la société. L’auteur retrace l’histoire de cette mythologie contemporaine, dont la Silicon Valley n’est finalement pas la plus représentative, et sans pour autant sous-estimer certains aspects positifs.

« Et si la Start-up Nation n’était ni plus ni moins que le véhicule d’un discours de propagande moins inoffensif qu’il n’y paraît ? »

Il expose les ficelles de ce projet politique et décrypte la réalité de la Start-up Nation, au-delà des tweets et tribunes enthousiastes. Car le ver est dans le fruit : on dématérialise à outrance tous les services publics ; on noue des partenariats avec les géants californiens du numérique, dans l’idée d’être moderne, la France aurait besoin d’être coachée par Jeff Bezos ou un Mark Zuckerberg, version 100 % ENA.

Pour en finir avec une telle baudruche qui au final crée peu d’emplois qualifiés, Arthur de Grave revient sur l’histoire de cette mythologie, en regardant comme elle s’est forgée sous d’autres cieux : en Israël – premier État à avoir revendiqué le titre de « start-up nation », ou en Estonie – le pays de licornes telles que Skype, Taxify ou TransferWise.

« Et si la Start-up Nation n’était ni plus ni moins que le véhicule d’un discours de propagande ? » s’interroge l’auteur. <

L’AUTEUR
• Arthur de Grave a cofondé l’agence de communication indépendante Stroïka. En croisade philosophique et esthétique contre l’empire du bullshit, il a précédemment officié comme journaliste indépendant, puis comme rédacteur en chef d’un média en ligne. À ses heures perdues, il réalise et anime le podcast Futur Antérieur et enseigne à Sciences-Po Paris.

Editions : Rue de l’échiquier, Collection : Les Incisives, Format : 110 x 190 mm, 112 pages, prix : 10 €