INTERPOL et l’industrie pharmaceutique lancent une initiative mondiale de lutte contre les faux médicaments

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Sécurité des consommateurs

INTERPOL (190 pays membres) et 29 des plus importantes sociétés pharmaceutiques du monde ont conclu, le 12 mars 2013, un accord pour trois ans, d’un montant de 4,5 millions d’euros, pour intensifier la lutte contre la criminalité pharmaceutique.

Le Programme INTERPOL s’appuiera sur le travail déjà accompli par l’unité Contrefaçon de produits médicaux et criminalité pharmaceutique (MPCPC) de l’Organisation et la mise en place de partenariats plus étroits.

Une part essentielle du programme a pour objet de sensibiliser le public aux dangers des faux médicaments, en particulier les acheteurs de médicaments sur Internet. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime en effet que dans plus de 50 % des cas, les médicaments achetés sur des sites Internet illégaux dissimulant leur adresse physique sont des produits de contrefaçon.

La criminalité pharmaceutique recouvre la fabrication, le commerce et la distribution de médicaments et de dispositifs médicaux faux, volés ou illicites. Elle englobe la contrefaçon et la falsification de produits médicaux, leur conditionnement et la documentation associée, ainsi que le vol, la fraude, le détournement, la contrebande, le trafic et le blanchiment de fonds liés à ces infractions.