Opération OPSON VIII : près de 19 millions d’aliments et boissons périmés ou insalubres retirés de la circulation

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Sécurité des consommateurs

OPSON-Albania meatPlus de 18,7 millions d'articles ont été récupérés dans les magasins, sur les marchés ou lors de contrôles de transport effectués dans le cadre de l'opération Opson VIII, coordonnée par INTERPOL et Europol. La police, les douanes, les autorités réglementaires nationales et des partenaires privés de 78 pays ont pris part à cette opération d'une durée de cinq mois qui s'est déroulée de décembre 2018 à avril 2019.

Au total, quelque 16 000 tonnes et 33 millions de litres de faux aliments et boissons potentiellement dangereux ont été saisis pour un montant estimé à 117 millions USD. 672 personnes ont été arrêtées dans le monde.

Des dates d'expiration dépassées sur le fromage et le poulet, des médicaments illégaux ajoutés aux boissons ou encore de la viande stockée dans des conditions insalubres ont été quelques-unes des infractions découvertes au cours de l'opération.

Les autorités zimbabwéennes ont saisi près de 14 000 litres de boissons non alcoolisées destinées à la vente, contenant une forte teneur du principe actif contenu dans les médicaments contre le dysfonctionnement érectile, une situation potentiellement mortelle pour des consommateurs sans méfiance.

Les autorités biélorusses ont confisqué plus de 60 tonnes de pommes transportées avec des documents falsifiés, ce qui met en évidence une augmentation de l'utilisation de certificats frauduleux en matière de santé, d'agriculture ou de transport.

Comme dans les opérations précédentes d'Opson, la contrefaçon d'alcool reste une préoccupation majeure à l'échelle mondiale. La police en Russie a fermé un site de production illicite de vodka, saisissant 4 200 litres d'alcool contrefait et 6 000 bouteilles vides, tandis qu'en Afrique du Sud, trois personnes ont été arrêtées après que de l'alcool destiné à l'exportation avait été reconditionné et vendu dans le pays pour éviter les taxes.

Des perquisitions ciblées fondées sur des renseignements ont conduit au démantèlement de sites de production de miel contrefaits en Érythrée.

Pour la première fois, cette année a montré une tendance croissante à la fraude aux produits alimentaires bios, non conformes aux normes bios nationales ou régionales. Ceux-ci prétendent faussement être bios afin de pouvoir être vendus à des prix plus élevés.

« Des produits alimentaires et des boissons de qualité médiocre se trouvent dans les magasins du monde entier, et désormais leur vente en ligne accroît le risque que représente la criminalité alimentaire pour le public », constate Paul Stanfield, directeur d'INTERPOL pour la lutte contre la criminalité organisée et émergente.

« Le volume des saisies confirme que la fraude alimentaire touche tous les types de produits et toutes les régions du monde », a déclaré Jari Liukku, chef du Centre européen de lutte contre la criminalité organisée d’Europol.

Lors des contrôles effectués dans le cadre d'Opson VIII, les autorités kényanes ont confisqué plus de 13 millions USD de monnaie contrefaite et ont arrêté quatre personnes.

Outre les faux aliments et boissons, d'autres produits illicites ont été récupérés: cosmétiques, médicaments et instruments médicaux, chaussures, vêtements, sacs à main, montres-bracelets, lunettes de soleil, savons et dentifrices, d'une valeur estimée à 6,1 millions USD. <

PhC