La Commission européenne fait une campagne sans imagination contre la contrefaçon

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Campagnes

UE-Campagne-Trop-beau-150« Les produits contrefaisants concurrencent de manière déloyale les produits authentiques et menacent ainsi de nombreux emplois en Europe. Pour contrer ce risque, il n’y a qu’une chose à faire : Dites non à la contrefaçon. Achetez les originaux ! » ainsi s’exprime Antonio TAJANI, le vice-président de la Commission, en charge de la DG Entreprises et de l’industrie (DG ENTRE).

Une campagne qui est aussi soutenue par Michel BARNIER, chargé de la DG Marché intérieur et services (DG MARKT), avec des liens utiles vers toutes les institutions, agences européennes et autres parties prenantes concernées.

Pour la circonstance une plaquette, intitulée « Trop beau pour être vrai ? Le vrai prix du faux » a été conçue, en juillet 2013, et éditée pour sensibiliser les consommateurs à la veille des fêtes de fin d’année.

Une plaquette de plus, qui reprend sans originalité les arguments développés depuis 10 ans, alors même que la situation n’a fait qu’empirer depuis.

Enfin, qui va lire cette brochure ? Toute la question est de savoir si ce type de campagne institutionnelle est efficace ou ne fait que conforter ceux qui sont déjà conscients des risques et dangers de la contrefaçon…


Voir le site « Stop-Fakes » de la DG Entreprise et de l’industrie