L’été : une occasion de sensibiliser les consommateurs sur les conséquences sanitaires, économiques et environnementales de la contrefaçon

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Campagnes

Affiche-campagne-Unifab-2018Plus de 100 000 tracts, bilingues français/anglais sur le thème « Ne vous faites pas des vacances en toc » seront distribués, du 5 juillet au 18 août, par les équipes de l’Union des fabricants (Unifab) aux vacanciers du littoral sudiste* de la France afin de leur donner des conseils et astuces pour éviter de devenir les complices des contrefacteurs, qui ne connaissent pas de frontières, en achetant de faux produits.

Selon Christian Peugeot, président de l’Unifab, « la campagne de cette année propose un embarquement pour un tour du monde de l’authentique, afin de ne pas ponctuer ses vacances par de « fausses notes ». L’objectif est de marquer les esprits, de faire en sorte que la majeure partie de la population se sente informée et concernée grâce à la brochure informative et détaillée sur les dangers, les risques et les conséquences de la contrefaçon qui touchent, aujourd’hui, tous les secteurs d’activité. »

La campagne de terrain est complétée par campagne d’affichage, en partenariat avec JC DECAUX, sur plusieurs centaines d’emplacements publicitaires.

Simultanément, la  campagne est lancée sur internet, à travers un partenariat avec la plateforme de vente en ligne, PriceMinister Rakuten, qui sensibilise les consommateurs en affichant le visuel de cette opération sur son espace de vente.

Par ailleurs, Google redirigera les internautes qui tapent le mot « contrefaçon » dans le moteur de recherche vers la campagne de sensibilisation hébergée sur le site de l’Unifab : unifab.com, ainsi qu’avec des espaces publicitaires en ligne, alloués par Facebook.

Traditionnellement, cette campagne bénéficie du soutien financier de l’Inpi (Cnac), de la Douane et de la Gendarmerie qui soulignent ainsi l’importance de la coopération entre les différents services répressifs pour lutter efficacement contre les trafics de contrefaçon. <


* Les plages et marchés des villes de Cannes, Nice, Saint-Tropez, Ramatuelle, Pampelonne, Antibes, Juan-les-Pins, Cassis, Bandol, Marseille, Aix-en-Provence, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz… particulièrement impliquées en terme de promotion de la création, de l’innovation et de l’authenticité seront les premiers témoins du passage des ambassadeurs de la lutte anti-contrefaçon.