SYNFIE : Pourquoi nous créons un Observatoire de l’Intelligence économique ?

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Editorial

Alexandre medvedowskyLe Syndicat français de l’intelligence économique (SYNFIE) propose la création d’un Observatoire français de l’intelligence économique. Il s’agit de réunir des experts de la guerre économique pour recenser les menaces pesant sur nos entreprises, nos brevets, nos technologies.

La guerre économique fait rage. Espionnage industriel, bataille des normes, règles d’extra-territorialité, prises de contrôle, fake news, influence digitale... toute la panoplie des moyens modernes d’influence et de combat sont mis en œuvre par les gouvernements et les entreprises pour asseoir leur domination et écraser la concurrence. Cette guerre économique est mondiale.



Elle oppose les grandes puissances entre elles dans une bataille géostratégique. Elle oppose les entreprises-nations, plus puissantes que beaucoup d’États. Il est cependant illusoire de penser que ces grandes batailles se jouent au-dessus de nos têtes. Elles nous concernent au contraire de très près.
 


Les puissances moyennes comme la France sont menacées. Leur souveraineté est tous les jours attaquée. Leurs tentatives d’alliances régionales, telles que l’Union européenne, sont fragilisées ou détruites. Leurs champions nationaux sont victimes d’agressions pour être détruits ou dévorés. Leurs technologies sont espionnées, pillées. Leurs start-ups innovantes sont des proies faciles. La guerre économique est partout, insidieuse, souvent invisible... mais terriblement efficace.



La France subit, réagit parfois... mais nous sommes rarement dans l’anticipation. Penseurs et chercheurs s’efforcent de faire émerger une École de Pensée autour du concept de Guerre économique, sous l’influence éclairée de Christian Harbulot. L’État essaie, de son côté, de façon désordonnée de coordonner de faibles moyens disparates et éclatés dont la principale faiblesse reste cependant de ne pas être soutenus par une volonté politique déterminée.



Les signaux faibles existent pourtant. Lanceurs d’alerte, journalistes d’investigations, cadres dirigeants ou intermédiaires des entreprises ou de l’appareil de l’Etat ne cessent d’alerter. Détenteurs d’informations privilégiées, ils ne savent pas comment les exploiter, répugnent souvent à prévenir leur hiérarchie. Ils ont souvent le sentiment de déranger ou pire se heurtent au mur de l’indifférence ou de la complicité.

Sortir d’une forme de naïveté



C’est la raison pour laquelle le SYNFIE a décidé de prendre l’initiative et de proposer la création d’un Observatoire français de l’Intelligence économique. Il ne s’agit pas de créer une structure de plus, mais de réunir des experts de la guerre économique, issus de professions différentes. Ce lieu souple aura pour objet de recenser les signaux, faibles ou moins faibles, des menaces pesant sur nos entreprises, nos brevets, nos technologies.



Les acteurs économiques, syndicaux, associatifs pourront saisir l’Observatoire en toute confiance en protégeant leur anonymat et leurs sources. Les membres de l’Observatoire, après analyse, transmettront ces informations en toute indépendance ou les exploiteront en étant animés du souci de trouver la réponse la plus appropriée à la situation. Saisir discrètement les pouvoirs publics, prendre à témoin l’opinion publique... il s’agira au cas par cas de rechercher l’efficacité.



Le Syndicat français de l’intelligence économique regroupe l’ensemble des acteurs de l’IE de notre pays : prestataires de services, responsables IE dans les entreprises, avocats spécialisés, CCI, enseignants et chercheurs... Nous nous désolons de voir notre pays, nos entreprises victimes de prédations et d’une forme de naïveté. Il est grand temps de réagir. <

Alexandre Medvedowsky

President du SYNFIE

http://www.synfie.fr