Coup de projecteur sur les faux médicaments

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Campagnes

L'Union des Fabricants s’est associée à Sanofi, l’un de ses adhérents fortement engagé dans la lutte contre la contrefaçon des médicaments, et au LEEM (Les Entreprises de Médicament) dans le cadre de  la Journée Mondiale Anti-Contrefaçon 2012, pour alerter les consommateurs sur les dangers des faux médicaments dont ils peuvent être victimes en particulier à l’étranger ou sur internet.


Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 8 à 10% du marché pharmaceutique mondial sont composés de médicaments contrefaisants, principalement fabriqués et distribués à l’extérieur de l’Union Européenne, il est nécessaire de noter la diversité des médicaments copiés. La contrefaçon concerne potentiellement toutes les classes thérapeutiques de médicaments. Si les médicaments dits « de confort» demeurent les plus faciles à trouver sur internet et donc en Europe, d’autres catégories de médicaments font l’objet de contrefaçon comme les anti-infectieux, les vaccins et les médicaments traitant le cancer, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires.

« À la veille des vacances estivales, il est absolument essentiel d’alerter les consommateurs sur les dangers des faux médicaments qu’ils peuvent trouver à l’étranger. Le meilleur conseil à leur donner est de partir avec leur propre trousse à pharmacie pour les maux les plus fréquents et, surtout, de continuer à s’adresser à des professionnels de santé à l’extérieur de nos frontières. Par ailleurs je veux rappeler aux consommateurs qu’aujourd’hui en France la vente de médicaments est interdite sur internet, » a déclaré Christian Peugeot, Président de l’Unifab.

14° annual Global Anti-Counterfeiting Awards

Cette journée a été aussi l’occasion pour le Groupement Global Anti-Contrefaçon (GACG), association regroupant les organismes nationaux luttant contre le faux dans le monde, de remettre, à Paris, les Trophées 2012 de lutte anti contrefaçon pour leurs actions en 2011 :

  • aux services de police espagnols (meilleure organisation publique) ;
  • The Economic Crime Investigation Division of the Ministry of Public Security, PR China ;
  • l'Organisation mondiale des douanes(OMD) (meilleure organisation internationale), en particulier l'équipe IPM dirigée par Christophe Zimmermann ;
  • Lacoste (meilleure entreprise) ;
  • l’APM (meilleure association) l'association anti-contrefaçon allemande pour ses actions de sensibilisation.

Par ailleurs, deux prix spéciaux ont été remis à :

  • Jack Chang, membre du Quality Brand Protection Committee (QBPC) chinois et conseiller en propriété intellectuelle au sein de General Electric ;
  • Bernard Brochand, député-maire de Cannes, et président du CNAC – Comité National Anti-Contrefaçon.