Taux de piraterie des logiciels dans le monde en 2005

Écrit par CR15 le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

Selon la dernière étude réalisée par IDC pour le compte de la Business Software Alliance (BSA), l’association des grands éditeurs de logiciels mondiaux, le taux de piraterie reste stable (35 %) au niveau mondial, mais le manque à gagner augmente de 1,6 milliard, soit à 34 milliards de dollars.

Au sein de l’Union européenne, le taux est de 36 % (+ 1 point), ce qui représente une perte de 12 milliards de dollars. Avec un taux de 47 % (+ 2 points), la France se fait remarquer avec un manque à gagner de 3,19 milliards de dollars. Elle tient ainsi le troisième rang des pertes mondiales après les États-Unis, où le taux de piraterie est le plus faible, mais où les pertes sont les plus importantes (21 % respectivement 6,9 milliards de dollars), et la Chine (3,9 milliards de dollars de pertes, taux de piraterie de 86 %).

Note optimiste : les quatre pays où le recul de la piraterie est le plus important sont la Chine (– 4 points), la Russie (– 4), l’Ukraine (– 6) et le Maroc (– 4).

Les pays dont le taux de piraterie est le plus élevé sont le Viêt-nam (90 %), le Zimbabwe (90 %), l’Indonésie (87 %), la Chine (86 %) et le Pakistan (86 %). Les bons élèves sont, outre les États-Unis (21 %), la Nouvelle-Zélande (23 %), l’Autriche (26 %) et la Finlande (26 %).

À noter que le nouveau porte-parole de BSA France est Éric Beaurepaire, de Symantec.

BSA-piracy-2005