Mise en place du Groupe Impact de l'OMS

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Politique

Le groupe spécial inter­national anti-contrefaçon de produits médicaux Impact (International Medical Products Anti-Counterfeiting Taskforce) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a tenu sa première réunion constitutive à Bonn, en Allemagne, les 15 et 16 novembre 2006, en présence de nombreuses personnalités politiques et institutionnelles.

Annoncée en février dernier, la création de ce groupe avait été décidée pour agir contre la prolifération des faux médicaments dans les pays émergeants et leur commer­cialisation sur Internet.

Le groupe Impact, soutenu par plus de vingt partenaires internationaux, se propose d’agir sur cinq leviers : la législation, la répression, la réglementa­tion, la technologie et la com­munication. Son programme d’action, qui reste à préciser, s’appuiera sur les travaux de cinq commissions spécialisées.

Pour le moment, trois pays particulièrement touchés ont commencé a travailler avec l’aide d’Impact : l’Indonésie, le Mali et le Vietnam. Mais d’ici à la fin 2007, Impact espère bien que les 193 États membres de l’OMS se sentiront tous concernés.

Cette première réunion a surtout été l’occasion d’affirmer une volonté d’agir et de préciser des objectifs en vue de l’adoption de résolutions, sans fixer d’échéance de mise en œuvre. Comme pour toutes les organisations internationales, les initiatives de l’OMS sont longues à mettre en place… Il est regrettable que les institutions internationales rechignent à coopérer entre elles. La lutte anti-contrefaçon gagnerait beaucoup en efficacité si des liens pouvaient être établis avec les différentes initiatives entreprises par ailleurs, comme le projet de convention européenne soutenu récemment à Moscou par le Conseil européen ou encore le projet français de normalisation d’un processus de traçabilité anti-contrefaçon.