Fleur PELLERIN : « pour un CNAC 2.0, plus fort et plus dynamique »

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Politique

À l’occasion du Forum Européen de la Propriété Intellectuelle, Fleur PELLERIN, ministre déléguée à l’Innovation et à l’Économie numérique, a appelé, le 14 février, les acteurs à mettre en place, avec l’appui [financier ?] de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), un « CNAC* 2.0, plus fort et plus dynamique », intégrant des acteurs qui n’en font aujourd’hui pas partie, tels que des représentants de l’écosystème numérique ou de la vente en ligne, les acteurs des moyens de paiement et les associations de consommateurs.

Avec notamment l’intention « d’étendre et d’approfondir les chartes de lutte contre la contrefaçon sur Internet » en impliquant de nouveaux acteurs économiques tels que les « intermédiaires du commerce électronique. »

Projet louable, mais dont il faut rappeler que les acteurs les plus importants du e-commerce ont toujours refusé de participer. Tant il est vrai que les solutions en la matière doivent être mise en œuvre au minimum au niveau européen.

* Comité national anti-contrefaçon