Technologies

Des traceurs authentifiants haute résistance

Écrit par CR40 le . Rubrique: Technologies

IDentifie SAS est une nouvelle société française spécialisée dans le marquage, la traçabilité et l’identification appliquées aux domaines de la sécurité publique, de la protection des biens et de la lutte anti-contrefaçon. Prometteur.

Co-fondée en février 2008, à Sophia Antipolis par Patrice Fauvet, un ancien chercheur/consultant d’Accenture, IDentifie s’appuie sur la technologie déjà éprouvée de la société anglaise SmartWater dont IDentifie assure la représentation exclusive en France.

Créée en 1996, SmartWater (80 personnes) est connue pour avoir développé un traceur non organique (minéral) personnalisable qui permet d’authentifier et tracer tous les types de produits dans le temps. Ces molécules authentifiantes (probablement à base de terres rares) sont quasi indestructibles. Elles résistent à de très hautes températures et ont une durée de vie de 2 à 10 ans. Elles peuvent en plus embarquer « une empreinte numérique » (code SIN) dont l’enregistrement dans une base de données sécurisée de référence permet d’identifier le propriétaire.

> Composition secrète

Ces molécules miracles sont chimiquement neutres et sans danger, elles peuvent être intégrées dans une solution liquide ou ajoutée comme un additif aussi bien dans du verre, des métaux ou des polymères. En outre, son empreinte unique et invisible à l’œil nu est facilement détectable car elle devient fluorescente sous une lumière ultra-violette.

Le marché est considérable car il concerne aussi bien la protection des biens privés (œuvres d’art, antiquités, meubles, automobiles), que la protection des locaux commerciaux. Par exemple, dans un système anti-intrusion (banques, bijouteries…), l’aspersion du traceur indélébile à l’aide de brumisateurs permet d’identifier à coup sûr les voleurs même plusieurs mois après le délit. Dans le domaine industriel le produit s’applique aussi bien à la lutte contre la contrefaçon qu’aux détections de fraudes ou aux vols d’outils ou de matières premières.

Pour Patrice Fauvet, « si la technologie ne résoud pas tous les problèmes de criminalité, elle doit être perçue comme un fantastique moyen de prévention et de dissuasion contre les délinquants. Ainsi des expériences menées sur plusieurs années en Angleterre et aux États-Unis ont permis de réduire de près de 70 % la criminalité dans des zones sensibles où la technologie a été déployée. »

Smartwater-hi_fmt smartwater_fmt

Indélébiles les particules authentifiantes restent actives même après lavage

 

> Cartographier les délits

L’intérêt du système repose sur le fait qu’il est particulièrement économique et ne nécessite pas d’infrastructure spécifique. L’originalité de la solution IDentifie/SmartWater réside aussi dans son mode de commercialisation. Il ne s’agit pas de vendre uniquement un traceur mais un service complet de traçabilité sécurisée. L’accès à la base de données centralisée offre, en effet, « un ensemble de services de visualisation événementiel répertoriant les actes criminels sur une cartographie à l’échelle locale ainsi que des moyens innovants d’investigation sur l’évolution et la prédiction de la délinquance. »

Ce service, qui intéresse au plus haut point la police et les douanes est commercialisé sous la forme d’une licence. Par exemple, pour des particuliers, une licence de 100 euros par an permet de marquer jusqu’à 300 objets de valeur ou œuvres d’art. Le kit-traceur est proposé sous la forme d’un flacon de liquide encodé et d’un pinceau destiné à la protection des biens domestiques. Et en cas de vol, le propriétaire pourra ainsi faire valoir ses droits auprès des autorités et des assurances. Si l’objet est retrouvé, un simple prélèvement sur l’objet marqué permettra d’identifier le propriétaire. Ce prélèvement sera analysé par un laboratoire scientifique agréé. De même, un industriel pourra facilement contrôler la fabrication de ses produits sur toute la chaîne de production ainsi que tout au long des circuits de distribution jusqu’à la vente au consommateur final. <

Philippe Collier

www.identifie.com