Technologies

L’académie de Versailles certifie les résultats du bac

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

La fraude aux compétences et aux attestations d’étude constitue un enjeu de société majeur. Après un premier test conduit l’an dernier, ce sont, cette année, 13 000 élèves de 38 lycées de l’académie de Versailles qui bénéficieront d’une certification digitale des résultats 2015 du Baccalauréat, grâce à une solution sécurisée d’émission et de gestion des diplômes développée par la société belge CVTrust, membre de la Fédération nationale des tiers de confiance (FNTC).

Smart Certificate™ est un outil de lutte contre la fraude aux compétences constitue aussi bien un atout pour préserver la réputation des Écoles que pour permettre aux diplômés de légitimer leur accès à un cycle d’études supérieures ou à un emploi.

Cette solution a déjà été adoptée par plusieurs grandes écoles telles que : HEC Paris, Science Po Paris, Mines-Telecom, Novancia Business School, l’INSEEC, Studialis, etc., de même qu’à des références internationales comme l’INSEAD, l’IMD (Suisse), la MIT SLOAN School of Management (États-Unis) et bien d’autres.

 La plateforme Smart Certificate™ permet aux institutions académiques et aux centres de formation de délivrer des certificats digitaux authentifiés que leurs Alumni pourront ensuite archiver au sein d’un portfolio électronique et aisément partager au sein de réseaux éducatifs, sociaux et professionnels.

L’intérêt de l’outil est double : les écoles peuvent d’une part protéger la notoriété de leur niveau d’apprentissage et suivre l’évolution de leurs diplômés alors que ces derniers bénéficient, eux, d’un service innovant garantissant leurs droits d’entrée dans l’enseignement supérieur et accroissant, dans un deuxième temps, leur visibilité et légitimité sur le marché du travail « en un clic ».

Soulignons que Smart Certificate™ a obtenu un brevet délivré aux États-Unis par l’USPTO (United States Patent and Trademark Office), le Bureau américain des brevets et des marques de commerce.