Le manque de confiance freine les achats de cadeaux sur Internet

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

MarkMonitor Shutterstock

45 % des cyber-consommateurs craignent d’acheter involontairement des produits contrefaisants pour les fêtes. Alors que 91 % d’entre eux affirment qu’ils ne feraient pas sciemment l’acquisition d’un faux pour leurs achats de Noël, 31 % reconnaissent avoir déjà été trompés par de faux produits selon la dernière étude de MarkMonitor.

Ce dernier chiffre est en hausse de 35 % par rapport à l’étude similaire de MarkMonitor en 2016, d’après laquelle 23 % des consommateurs avaient accidentellement acheté un faux.

Sur les 31 % à qui cette mésaventure est arrivée cette année, plus d’un tiers (34 %) précisent que cela s’est produit à deux ou trois reprises, 11 % trois à cinq fois et 5 % plus de cinq fois. En outre, la moitié des victimes indiquent qu’il s’agissait de cadeaux pour les fêtes.

Selon Chrissie Jamieson, vice-président marketing de MarkMonitor, une marque de Clarivate Analytics, « en acheteurs avisés, les consommateurs utilisent Internet pour rechercher les bonnes affaires. Malheureusement, cela les expose fortement à croiser des faussaires, qui utilisent ces mêmes canaux pour écouler leurs contrefaçons. Le problème s’accentue avec l’arrivée des réseaux sociaux et des applications mobiles, où des escrocs sévissent aussi. »

Les consommateurs restent plus confiants dans leur cybersécurité lorsqu’ils font leurs achats via des places de marché (86 %), des liens dans des résultats de recherche (67 %) ou des applications mobiles (56 %). Cependant, les deux premiers canaux sont également cités comme ayant donné lieu à l’achat de faux, à raison de 42 % pour les places de marché, 15 % pour les résultats de recherche et 10 % pour les réseaux sociaux.

Toujours selon l’étude de cette année, 86 % des consommateurs pensent que les marques devraient en faire davantage pour les protéger contre l’achat de contrefaçons. Cela se traduit par les réactions qu’ils manifestent après l’achat accidentel d’un faux : 44 % avertissent leurs proches au sujet de la marque, 25 % arrêtent d’acheter ses produits et 22 % éprouvent une impression négative à son égard.

Commandée par MarkMonitor au cabinet indépendant Vitreous World, l’étude a été réalisée en ligne, en novembre 2017, auprès d’un échantillon de 3455 consommateurs adultes dans neuf pays : Allemagne, Danemark, Espagne, États-Unis, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède. <

Lire l'étude complète: www.markmonitor.com/holiday-barometer-2017